Full remote : pourquoi tout le monde en rêve ?

travailler en full remote

La tendance du full remote décryptée : avantages et limites d'une nouvelle façon de travailler

Le full-remote a le vent en poupe. En 2020, avec l’arrivée de la pandémie de COVID-19, de nombreux salariés ont pu goûter aux joies du 100 % télétravail. Une démocratisation de la pratique a pu être observée en France au sein de nombreuses organisations : en janvier 2021, 27 % des salariés étaient concernés contre seulement 4 % en 2019. Si certains l’ont adoptée à contrecœur, d’autres ne veulent plus revenir en arrière. Gros plan sur les avantages et les limites de ce phénomène.

Découvrez tous les avantages d’un emploi full remote

Le full remote est-il un simple effet de mode voué à disparaître progressivement à l’issue de la pandémie ? Il semblerait que non. Adopté et plébiscité par de nombreux professionnels, le 100 % télétravail fait aujourd’hui partie des modes de travail les plus recherchés par les candidats dans de nombreux secteurs.

4 avantages pour les entreprises

Premier point d’importance : le développement du numérique permet aujourd’hui à de nombreuses sociétés d’employer à distance et de recruter les meilleurs talents dans le monde entier, indépendamment de leur localisation. À noter que le télétravail peut également faciliter l’embauche de profils en situation de handicap, potentiellement plus à l’aise pour travailler dans un environnement adapté et sécurisé à leur domicile.

En permettant à son personnel de télétravailler à 100%, une entreprise est en outre perçue comme étant ouverte au changement et à une vision plus flexible de l’environnement de travail (qualités très recherchées par les candidats). Elle renvoie ainsi une image soucieuse de la qualité de vie de ses employés – une préoccupation très présente aujourd’hui, en particulier chez les jeunes diplômés. 

En réduisant les coûts de location de locaux et autres dépenses récurrentes liées à la présence des salariés, une société fonctionnant à 100% en télétravail fait par ailleurs des économies considérables

Enfin, une baisse (voire une absence) des temps de trajet domicile-travail pour les collaborateurs présente de nombreux bénéfices : moins de retards, moins de stress, une empreinte carbone réduite, pas de risque d’accident.

Une multitude d'avantages pour les salariés

Pas étonnant que de nombreux professionnels veuillent travailler en full remote : ce format présente également de nombreux avantages pour les salariés ! Un employé en télétravail peut en effet :

  • Choisir librement son lieu de travail (domicile, espace de coworking) ;
  • Éviter les transports, les embouteillages et les grèves (et réduire ainsi son empreinte carbone) ;
  • Faire des économies (carburant, transports en commun) ;
  • Consacrer plus de temps à sa famille ou à ses loisirs ;
  • Optimiser son temps de travail en gérant ses pics de productivité ;
  • Gagner en autonomie et en responsabilités ;
  • Diminuer son niveau de stress et travailler plus sereinement.

À la fois pratique et économique, le full remote est également synonyme, pour de nombreux actifs, d’une amélioration du bien-être au travail. Toutefois tout le monde ne tombe pas sous le charme du 100 % télétravail…

emploi full remote

Comprendre les limites du système et éviter les pièges du télétravail

Même s’il présente de nombreux avantages, ce mode de travail est parfois difficile à accepter par les entreprises, pour plusieurs raisons. Tout d’abord l’employeur a moins de visibilité sur l’emploi du temps et la productivité du salarié. Le full remote exige également une réorganisation logistique et l’établissement d’un cadre juridique clair afin de déterminer :

  • Le temps et le lieu de travail effectif du salarié ;
  • Les équipements indispensables (bureau, ordinateur, connexion internet etc.) ;
  • La répartition des dépenses liées à l’utilisation du domicile comme lieu de travail ;
  • Les enjeux d’assurance ;
  • Les éventuelles modifications du contrat du salarié.

Les salariés, quant à eux, peuvent souffrir de l’isolement qu’implique un emploi en full remote, ou encore des mesures prises par le management pour s’adapter à ce changement de paradigme. Certains apprécient par ailleurs de ne pas « mélanger » vie privée et vie professionnelle et préfèrent se rendre au bureau pour préserver cet équilibre. Enfin, certains ne disposent pas d’un espace adapté chez eux pour pratiquer le télétravail en toute sérénité.

Une chose est sure cependant, le full remote ne peut pas se pratiquer – pour le salarié comme pour l’entreprise – dans de bonnes conditions s’il ne repose pas sur une relation de confiance. Employés et managers se doivent donc d’échanger régulièrement pour maintenir le lien et garantir une communication optimale au sein des équipes.

Entreprise en full remote en France - Quel métier exercer en télétravail ?

Aujourd’hui, le fait de ne pas avoir de bureaux physiques n’étonne plus. Bien que de nombreux employeurs demandent encore à leurs salariés de pointer chaque jour, d’autres n’hésitent pas à proposer spontanément tout ou partie de la semaine en télétravail. À noter que cela devient même un argument pour les recruteurs et parfois une condition pour les candidats. Et les offres ne manquent pas !

Tous les métiers ne peuvent toutefois pas s’exercer en télétravail. Il y a tout de même le prérequis de pouvoir mener ses tâches quotidiennes via un ordinateur et de disposer d’une bonne connexion. Parmi les professions parfaitement compatibles avec le full remote, on retrouve notamment les secteurs administratifs, du numérique, de la banque-assurance, de la finance-comptabilité-gestion, du droit, de l’assistanat, des fonctions support (RH, marketing et communication etc.) et bien d’autres encore.

Le télétravail à 100 % : est-il fait pour vous ?

Si la majorité des télétravailleurs français apprécient de pouvoir travailler de chez eux de temps à autre, le full remote ne convient pas à tout le monde. Ce mode de fonctionnement comporte un certain nombre de risques psychosociaux pour les employés. 

C’est pourquoi il est important, avant de vous lancer dans l’aventure du full remote, de vous poser les bonnes questions. Ce mode de travail est-il compatible avec votre personnalité, avec vos valeurs, avec vos besoins ? Est-ce la première fois que vous y êtes confronté.e ? Aurez-vous la possibilité de retourner au 100 % présentiel si le format ne vous plaît pas ?

Nos conseils d’experts :

  • Vérifiez que vous cochez tous les critères logistiques et administratifs qui vous permettront de télétravailler dans les meilleures conditions ;
  • Faites le point sur les éléments que vous ne pouvez sacrifier pour garantir votre bien-être au travail ;

Renseignez-vous auprès de télétravailleurs chevronnés pour collecter des retours d’expérience et des bonnes pratiques.